Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

samedi 28 décembre 2013

Compte à rebours


C'est la fin de l'année.
Déjà?
Allons y pour le bilan de l'année 2013:
- je n'ai pas arrêté de fumer (faut dire que je n'avais pas commencé),
- je ne me suis pas mise au régime (j'ai oublié),
-j'ai pris quelques rides
-je n'ai pas amélioré mon sale caractère (c'est héréditaire à ce qui paraît et ça ne sert à rien de lutter!).
-J'ai essayé de comprendre des gens que je ne comprends pas, avec plus ou moins de réussite...
-J'ai essayé de me comprendre moi même, avec plus ou moins de réussite...
-J'ai essayé d'essayer de comprendre encore et toujours ce qui anime la lutte anti-vin-naturel! Mais je n'ai pas encore compris. Mais j'me dis que ce n'est pas très grave (la sagesse me gagne!). Que ça ne nous empêchera pas de vivre et de mourir. Mais que ça nous fera toujours un sujet de discussion les jours où la météo n'aura rien à dire (les jours sans neige, sans vent, sans pluie, sans froid, sans canicule, sans brouillard...)

J'avais plus ou moins envie d'arrêter le blog: manque d'inspiration, tournage en rond et en bourrique... etc.
Voilà 7 ans que notre histoire a commencé.
A ce qu'il paraît, y a des caps à passer, comme dans un couple:
Il m'avait pourtant semblé avoir passé le cap des 3 ans avec brio (celui où l'on passe de la fusion à la différenciation!), où la passion (quand on a les mains moites, le coeur qui tambourine rien qu'à l'idée de le retrouver) a laissé place à autre chose... Je ne voulais pas qu'on en arrive à la routine, ce truc qui nous ennuie avant même qu'il ne commence.
Je veux être émoustillée à chaque fois que je tape mes codes pour me connecter.
Je ne veux pas qu'il me résiste...
Je ne veux pas qu'il se mette à buguer au moment où j'avais un truc important à écrire... Quand c'est le moment, c'est le moment, après... c'est trop tard. Et c'est dommage, c'était important...

Voilà...
2014 sera une autre année avec les mêmes gens et d'autres.
Un blog quelque peu relooké.
Et moi!

Bonne fin d'année à tous. Et merci pour votre fidélité, pour vos encouragements et tout et tout...