Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

mercredi 21 mai 2014

Le dimanche ils courent et il traite

Dimanche dernier, Bruno a participé au trail de Villié Morgon. 
24 km dans les chemins un peu chaotiques et 800 m de dénivellé positif.
C'était son premier trail. Il s'était pas mal entraîné. 
La veille, on a mangé des pâtes à midi, des pâtes le soir, agrémentées de gâteaux énergétiques! 
De la haute gastronomie!
Du coup, moi j'étais très en forme et pleine d'énergie pour le supporter!
C'est vraisemblablement pour cette raison qu'il finira 12 ème sur 358 en 1h59!


En parallèle, j'ai également encouragé ma belle soeur et mon frère qui courait les 12km.
Un gros hic cependant...
Un vigneron a éprouvé le besoin de traiter au canon dans le chemin où passaient les coureurs et au moment où ils sont passés... On me dira que c'était le quart d'heure où jamais où il était indispensable de traiter. 
Les coureurs ont été bien évidemment aspergés et indignés.
Ce genre de comportement est inexcusable.
Belle image du beaujolais que l'on véhicule aux quelques 500 coureurs qui sont passés dans le nuage toxique par la faute d'un seul vigneron.