Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

samedi 23 mars 2013

la nature c'est naturel?

Hier nous avons reçu "Réussir Vigne", magazine pour bien réussir dans les vignes!... 
Et je ne peux pas m'empêcher de réagir passionnément à la Une du journal: " Des vins naturels qui dérangent"...
Evidemment, on cite Michel Bettane sans qui le débat sur le vin nature ne serait pas ce qu'il serait... 
On met encore en avant les quelques vins natures déviants sans qui le débat sur les vins natures ne serait pas ce qu'il serait...

Ce qui est très étrange c'est qu'on veut nous faire croire que tous les vins natures se ressemblent... 
Alors là, je suis un peu surprise! 
C'est exactement la remarque que l'on s'était faite, Bruno et moi, sur les vins conventionnels à qui on a ajouté le même sachet de levure, qui n'ont plus d'expression du terroir quand on regarde le terroir...

Moi je trouve très lâches les gens qui s'attaquent aux vignerons natures... Ceux là  ne sont pas très nombreux et même s'ils devaient se rebeller, l'attaque ne serait pas très violente.
Faut être vachement plus courageux pour s'attaquer aux vins conventionnels, vous trouvez pas?
Si, si, moi je vous le dis!
Moi je ne suis pas courageuse, je suis inconsciente: c'est différent.

Alors non, le vin nature n'est pas un substitut au Coca Cola pour les jeunes...
Alors non, le vin nature n'est pas un "bébé vin" qui ne fait que balbutier...

Oui, sans doute que nous, vignerons recherchons un idéal. Que l'on voudrait prouver au monde entier que l'on peut y arriver sans toutes ces merdes que l'on veut nous imposer. 
Mais on ne peut pas nous reprocher cela? si?

Nous avons du mal à imposer aux autres ce que nous, nous ne voudrions pas consommer...
C'est pas plus compliqué que ça...

Je comprends bien que dans tous ces magazines vini/viticoles les vins natures dérangent beaucoup... quand je tourne les page et que je vois les pub pour telle levure, tel insecticides, telle merde que nous n'utilisons pas...
Est-ce juste parce que nous ne sommes plus des clients qu'il faut déployer une telle haine?

Nous parlons de ce que nous connaissons. Nous avons travaillé en conventionnel pendant 10 ans avant de travailler en bio (notre expérience bio est maintenant plus longue...)
Peuvent-ils en dire autant?

Alors qu'on arrête de nous prendre pour des imbéciles et que l'on respecte notre travail, nos idées, nos convictions. 
je crois sincèrement que nous sommes des explorateurs et que chaque chose que nous tentons n'est pas inutile et qu'elle fera avancer les choses, si petites soient-elles.

Alors qu'on arrête de prendre nos clients pour des imbéciles... 
Peut-on leur reprocher d'être à la recherche d'autre chose. Ils veulent que le vin leur raconte une histoire, notre histoire...
 L'histoire du millésime, l'histoire de la terre, l'histoire de notre famille.

Alors s'il le faut, les vins natures continueront de déranger.
On range et on dérange!

La semaine dernière on m'a dit 
"votre vin il fait pas nature"! 
Zut alors! ça veut dire quoi ça maintenant?
Qu'il n'est pas déviant?
mais moi je VEUX qu'il fasse nature! parce qu'il est nature! 
Je veux que mon vin ne ressemble à aucun autre, c'est ça un vin nature!
Qu'il exprime le raisin, qu'il parle de sa terre, qu'il respire le vigneron, qu'il donne du plaisir.
Qu'il soit bon et qu'on l'aime!

Alors à tous les détracteurs des vins natures, je leur dit que je suis bien triste pour eux d'être enfermé dans leur petite cage toute étriquée... 
Sortez, prenez l'air, respirez surtout osez...
Il ne suffit pas de dénigrer les autres pour se donner de l'importance.
On est important par ce que l'on fait...

Alors faites!