Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

lundi 11 août 2014

7 ans et j'me lasse pas

Pourquoi avoir fait un blog?
Voilà la question que l'on me pose?
...J'me rappelle plus.
 Pour parler sûrement, pour écrire plus précisément, pour communiquer intelligemment peut être.
Quand je relis mes premiers billets qui datent de...2007, j'me dis que le temps a passé. Que j'ai vieillit et que j'ai mûrit au fil des mois et des années. Mûrit dans ma tête, dans mon corps et dans mon écriture.
J'ai écrit pour éclater ma colère souvent, pour dissimuler ma tristesse quelquefois, pour essayer de comprendre mon incompréhension sans doute et pour partager mes grandes joies et mes enthousiasmes c'est certain.

Mes illustrations sont souvent un peu plus cabotines que coquines.Pour attirer l'attention quand la tension est palpable.  Mais jamais vulgaires. Ceux qui y ont vu la vulgarité le sont sûrement plus eux même.
J'aime le corps pour le corps, pour ce qu'il peut exprimer et représenter mais pas pour la vulgarité.
Vous me croyez un peu plus dévergondée, je le vois et je le lis aussi.

Je me suis juste un peu décontractée!
A 20 ans, on n'aime pas ses fesses trop provoquantes, ses seins trop proéminents, ses jambes trop longues.
On a l'impression d'être juste ce qui attire le regard et on ne veux pas être regardé, en tout cas pas comme ça.
A 40 ans, on s'est approprié ce corps, quel qu'il soit et on vit avec le mieux qu'on peut, encore mieux si l'homme qu'on aime le regarde toujours avec les mêmes yeux.

Ecrire c'est aussi parler de soi quand on ne peut pas l'exprimer avec des mots qui sortent de sa bouche.
Essayer de faire comprendre qui l'on est et pourquoi on l'est.
Ecrire pour être mieux quelquefois et pas plus mal en tout cas.

Voilà pourquoi j'ai fait mon blog, mais ça je le sais maintenant... 7 ans après.