Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

samedi 16 août 2014

Il y a le ciel, le soleil et la mer

Le mois d'août c'est synonyme de vacances.
La mer, le soleil, les vagues, le farniente, le bonheur quoi...
C'est marrant comme on a l'impression de tout oublier: les méga souci de l'année etc...
Tout à coup, on a l'impression que tous les problèmes fondent avec le soleil.
Au mois d'août, t'as plein d'argent pour t'offrir des vacances de rêve au bout du monde sous les cocotiers... t'es heureux.... et ça se voit! et t'attendra le mois de septembre pour pleurnicher: "ouais, c'est la crise, j'ai de lourdes échéances à payer, ça va pas trop bien, pis dans mon couple c'est pareil, c'est la merde, etc..."
Mais tout ça, c'est pour septembre, pour le moment profites, on est en août!

Téo, lui, il n'a pas cette chance du mois d'août cette année.
Non.
Le chirurgien avait prévu de l'opérer le 14 août.
C'est pas sympa mais pas d'autre choix.
Pas de vacances sous les cocotiers mais des vacances à l'hôpital.
Après de longs mois  de dures chimio, on est vite arrivé à la date tant redoutée de cette maudite opération.
Aujourd'hui il doit s'approprier cette nouvelle jambe qui n'est pas encore la sienne.
Une prothèse, quand on a 8 ans, c'est pas évident à assimiler.
Pour le moment, elle est juste synonyme de terribles douleurs...

Téo, c'est un petit garçon très courageux.
Il arrive même à mimer la douleur en tordant son visage dans tous les sens. Juste pour nous faire rire!
C'est pour cela qu'il mérite qu'on pense à lui même sous les cocotiers...

Q'on pense à sa maman aussi. Elle n'a pas eu de vacances non plus. Evidemment.

En septembre, quand on aura tous le moral dans les chaussettes en pensant à août si merveilleux et attendant le mois d'août de l'année suivante... on pensera quand même encore à Téo qui aura repris ses chimio et qui dans le même temps aura de longs mois de rééducation, pour être super en forme pour partir sous les cocotiers l'année prochaine!