Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

jeudi 4 octobre 2012

Naissance à la Molière

-Isabelle, faut que tu nous fasses un billet ce soir, non?
-Oui, mais c'est tellement le bazar dans ma tête que je ne sais pas quoi vous raconter...
-Qu'est-ce qui t'arrives?

Non, je ne suis pas devenue complètement mégalo...
Je doute.
Je réfléchis.
Je doute.
Et je ne veux plus réfléchir!

Les vendanges sont terminées à la Molière. Les quelques raisins que nous avons pu sauver de la grêle, du mildiou et du reste... sont bien à l'abri dans les cuves... Il va falloir se presser pour faire le beaujolais nouveau. Même si avec des rendements pareils, faire du beaujolais nouveau... c'est un peu de la folie... et qu'il vaudrait mieux le vendre un peu plus tard à 50 € la bouteille...

-Un beaujolais à 50 € la bouteille? Mais tu es devenue folle?
-Pourquoi? On travaille aussi bien que ceux qui se le permettent, non? Qui ne sont même pas en bio... souvent...

Pourquoi notre travail, à nous, aurait-il moins de valeur?
Je vous avoue que je ne comprends pas... et que je comprendrais jamais...

Mais ça, tout le monde s'en fou: l'essentiel est d'avoir un beaujolais nouveau dans son verre le troisième jeudi de novembre, le moins cher possible, pour dire de toute façon que c'est pas très bon... le beaujolais nouveau...

Mon beaujolais nouveau 2012, il aura un joli goût de raisins avec juste du raisin.
Il ne sera pas à 50 € la bouteille mais il aurait pu l'être!
Il le mérite...
et ce sera le meilleur beaujolais nouveau qu'on ait jamais fait... parce qu'on n'a pas le droit à l'erreur cette année, encore moins que d'habitude...

Ouais...

Et je voudrais vraiment remercier nos vendangeurs qui sont venus clôturer, avec nous, le millésime: Ivan, Stéphane, François, Aurélie, Olivier, Jean Marc, Mickäel, Etienne, Charlotte, Corentin, Chloé, Iwona, Dawid, Slawek, Wojjciech, Vincent, Thomas, Camille, Valentin, Rose et ma maman...


Les garçons naissent dans les choux...les filles naissent dans les roses et les raisins....

 " J'attend avec impatience de voir l'éclosion 
puis voir la maman apporter les verres au nid" P. Böttcher
                                  "Celui là il va plus faire glouglou que cui cui ;-))" R. Bousquet